“Lady Cairn”

 

Présentation

Archibald est un groupe articulé autour de l’imaginaire de Roxane Terramorsi (comédienne, chanteuse) et de la musique de Nicolas Gardel (guitariste, compositeur). Le duo, socle créatif d’Archibald, s’enrichit de la présence de différents musiciens et artistes sur scène et en studio au fil des projets.

“Lady Cairn”

À la façon d’un conte inuit, la chanson raconte la vie d’une aventurière échouée en Arctique qui aurait épousé le paysage et ne ferait qu’un avec la montagne. Devenue pierre, elle épargnerait aux voyageurs égarés de subir son funeste sort, en les guidant depuis le haut des collines. Cette chanson s’inspire de la présence au Groenland de gigantesques cairns de pierre, points de repères essentiels, dont on croirait au loin qu’ils ont taille et forme humaine.

Clip

Roxane a tourné le clip seule, à la fois devant et derrière la caméra, lors de la résidence Artistes en Arctique (février 2019) à bord du Manguier. Pendant un mois, elle a vécu à bord d’un petit bateau prisonnier de la banquise au-delà du cercle polaire. Ses journées étaient ponctuées de longues marches, en costume, au cours desquelles l’histoire de la chanson et le clip ont émergé par des séquences d’improvisations successives dans la nature.
« Le paysage m’inspirait sans relâche. J’étais happée, c’était comme s’il me dictait ce que je devais faire, où je devais m’arrêter et tourner… »  Alors elle enclenchait la camera, laissait tomber la parka, et vêtue d’une simple robe noire dans l’hiver arctique, elle s’en allait donner naissance au personnage de Lady Cairn.

Projets

« Nous présenterons notre nouveau répertoire à Paris au Pan Piper le 30 novembre. Puis le 25 janvier à Saint-Grégoire (Rennes) où nous présenterons parallèlement une exposition autour de Lady Cairn et des photos issues de la résidence Artistes en Arctique. Un EP, inspiré par ce séjour au Groenland est à paraître au printemps prochain. Nous projetons de réitérer l’expérience créatrice que les paysages et écosystèmes de ce monde peuvent nous inspirer, avec l’envie d’explorer d’autres milieux et de réaliser d’autres clips, à mi-chemin entre imaginaire et documentaire. »

>> Site d’Archibald

 


Publié le