What’s up rock

Autoproduit

Dead Bones BunnyIl est devenu de plus en plus courant dans l’industrie musicale que des musiques que l’on imaginait pourtant guère compatibles au départ se mélangent. Les Parisiens de Dead Bones Bunny vont encore plus loin que nombre de groupes dans les mix étonnants avec un premier opus qui mêle rockabilly et metal. Même si l’on avait connu avant eux les Américains de Volbeat qui osaient le croisement entre country et hard-rock, on était un peu dubitatif avant d’écouter l’album des lapins. Et belle surprise : cela marche très bien. Le combo réussit à faire le pont entre les vieux classiques rock à la Bill Haley ou Eddie Cochran, le rockab moderne des Stray Cats et le hard-rock à la Motörhead. La voix du chanteur fait clairement penser à Lemmy et fonctionne à merveille sur tous les titres qui composent l’album. Quant à la contrebasse, élément essentiel du rockabilly, elle délivre un swing qui donne une envie irrésistible de danser. Une bien belle surprise pour un premier album bourré de charme.

À écouter en priorité : “Team Bunny”, “Get back to London”.

PIERRE-ARNAUD JONARD 

<< Site de Dead Bones Bunny 


Publié le