Bandeau Longueur d'Ondes n° 101

(THISIS) REDEYE

Desert Eyes

LaFolie Records

THISIS REDEYEOn n’a jamais compris pourquoi le Rennais n’était pas plus connu… Mal entouré ? Mauvais timing ? Rejet franco-français de l’Americana ? On ne saurait dire, mais le cas de l’adorable (et métisse texan) Guillaume Fresneau reste une énigme, voire une frustration journalistique. Autant qu’un trésor oublié qui, à défaut de ne pas avoir été assez partagé, est devenu l’un de ces secrets que l’on aime (parfois) garder. Car déjà, il y a plus de 10 ans au festival des Bars en Trans (Rennes), l’évidence était là. “Desert eyes”, “Under the waterline”, “Faded”, “Sons & daughters”… Aujourd’hui encore, ils sont nombreux les titres à mériter plus qu’une oreille… Fallait-il pour autant employer quelques clichés dans la bio accompagnant l’album, comme ces « bande-son axée sur la nature ; psychédélique ; folk-rock intérieur et physique dans l’ouest du Texan » ? La réponse est oui… Quoi d‘autre ? Et là est sans doute l’écueil : croire cliché ce qui, ici, s’inscrit justement dans une réalité.

À écouter en priorité : “Desert eyes“.

SAMUEL DEGASNE

>> Site de This is Redeye 

ARTICLES SIMILAIRES