“The Street”

 

Le clip de “The street”, réalisé en 16mm par Leigh Powis, se fait le porte-parole des oubliés, des oiseaux de nuits, des disparus, des marginaux, des travailleurs tombés dans l’anonymat et autres créatures alternatives en rade. Ici, pas de visages nets mais seulement quelques silhouettes au petit matin, se rassemblant autour d’un autel érigé en plein terrain vague, sous un pont ferroviaire. La voix, très douce, légèrement railleuse, mais très élégante, apaise tout en déclamant, et le morceau des No Money Kids, rock à l’allure dépouillée, prend alors l’allure d’un curieux poème lo-fi.

>> Site de No Money Kids


Publié le