“Aura”

 

“Aura”

« Le morceau “Aura” est né d’une improvisation sur un beat au tempo de 126, au milieu d’une nuit embrumée… On s’est alors amusé à brancher un prophet 5 sur une pédale de réverb’ Holy Grail, toute rouillée. Au départ, le morceau durait 20 minutes, et ce n’était qu’un délire noisy, illuminé de temps à autres par une suite d’accord statique. Nous avons ajouté à cela une ligne de basse à trois notes, pour marteler le tout. Une mélodie de chant nous est apparue comme une évidence pour le refrain, puis on a essayé différentes lignes de voix – beaucoup ! – , pour trouver un couplet. Peu à peu, les 20 minutes se sont finalement réduites à 3 minutes 33, et le morceau était bel et bien né. Les textes racontent la fascination aveugle qu’une personne peut éprouver pour une autre, notamment dans les relations amoureuses. Piégée par son aura à la fois lumineuse, mais maléfique, elle n’en voit que trop tard les conséquences désastreuses. »

Clip

« Pour le clip, nous avons donné carte blanche à Julien Philips, un jeune réalisateur talentueux à l’imagination débordante qui réside à Tours. Nous lui avons présenté des visuels et une palette de couleurs qui nous parlait, dont notamment le travail psychédélique de l’artiste américain Mike McKenney aka The Real Theory, qui a dessiné la pochette de notre premier EP Rituals. Julien a d’abord fait des essais, en filmant des amis sur un fond vert, en incrustant des masques étranges aux effets galactiques, à la limite du kitsch. Son approche, désinvolte et fantaisiste, ressemblait à la nôtre lors de la création du morceau. Il a filmé Julie avec un regard amorphe, qui contraste complètement avec l’énergie du morceau. Ça nous a beaucoup plu ! »

Projets

« Nous venons de sortir notre premier EP, Rituals, qui est disponible sur toutes les plateformes d’écoute et de téléchargement. Nous venons tout juste de faire notre premier concert, en nous entourant d’une section rythmique implacable, composée du batteur Gwen Drapeau et du bassiste Stéphane Dupe, experts en musique funk. Le live est pour nous une étape très importante, car c’est l’occasion de transmettre notre énergie et notre univers sur scène. On a déjà hâte de la prochaine date ! Un troisième clip est aussi prévu, et notre album, déjà prêt, sortira l’année prochaine ».

>> Site de Polar Moon


Publié le