130 photos live pour 130 victimes

 

MEME PAS PEUR : 130 photos live pour 130 victimes sur Longueur d'OndesPrésentée par Solène Balleja, Sébastien Bance et Ludovic Schneider, l’exposition photographique “MÊME PAS PEUR : 130 photos live pour 130 victimes” est faite d’images pleines d’émotions fugaces entre des artistes et le public. C’est un hommage à celles et ceux qui sont tombés sous les balles de l’infamie le 13 novembre 2015 qui fut le théâtre d’une cruauté innommable où 130 personnes perdirent la vie, où 413 autres furent blessées, sur l’autel nauséabond de l’horreur terroriste.

Cette exposition, financée grâce à une campagne de soutien Ulule, présente une sélection de photographies d’artistes tels Shaka Ponk, The Dø, M, No one is innocent, Lilly Wood and The Pricks, Miossec, Izia, Mademoiselle K, Manu, Yodelice, Blondie, La Grande Sophie ou encore Yael Naim que les 3 photographes ont eu le privilège de suivre sur les scènes de France, lieux de rencontres et de partage qui furent la cible d’attaques barbares.

De parcours et d’horizons différents, mais unis par la même passion pour la musique et la photographie, la réunion autour de ce projet de Solène, Sébastien et Ludovic s’est construite sur une volonté d’avancer ensemble dans une démarche solidaire pour rendre hommage aux victimes de cette série de fusillades perpétrées à Paris.

En partageant le fruit de leur travail à travers cette épitaphe qui indubitablement s’inscrira désormais sur les murs de chaque salle de spectacle (« Même pas peur »), Solène, Sébastien et Ludovic veulent avant tout rappeler que la culture, et à travers elle la liberté d’expression, est fédératrice, que son langage est universel et qu’elle ne meurt jamais.

Cette exposition se destine à toutes salles de spectacle ou galeries désireuses de rendre hommage aux victimes de la barbarie et de célébrer la culture à travers la photographie et la musique. Avec le soutien de l’association 13onze15, l’exposition sera présentée du 21 au 25 juin 2019 à la Mairie de Paris du 11e arrondissement.

Par-dessus tout, Solène, Sébastien et Ludovic souhaitent que cette exposition soit une invitation à, ensemble, faire tomber les apparats, les masques et les costumes qui enferment chacun de nous, afin de panser les plaies de ces terribles tragédies, si tant est que l’on puisse y parvenir.

 

 

>> Site de Même pas peur

>> Facebook de Même pas peur


Publié le