“L’aventure”

 

Présentation

Emilie Marsh joue et chante le rock au féminin. Elle revendique le droit au désir, sans engagement, ni étiquette. Le désir charnel, sensuel et surtout le désir de vivre l’intensité du moment, de jouir de l’instant. Depuis quelques années, elle se fraie un chemin jusqu’aux plus grandes scènes en tant que guitariste ou leadeuse (Francofolies, Pause Guitare, Printemps de Bourges…). Elle y apparaît seule, en groupe (BODIE) ou aux côtés d’artistes de renom comme Dani, avec qui elle forme un duo complice (Sur les ondes). Elle participe aussi à divers projets musicaux et littéraires : Scènes d’amour avec Simon Mimoun, et La nuit ne dure pas en compagnie d’Emmanuelle Seigner et Dani. En mars 2019, elle fait une apparition au cinéma, dans Nos vies formidables de Fabienne Godet, dont elle a aussi composé la chanson du générique. Les années de travail et de partage ont nourri la construction de cet album, auquel Emilie Marsh a donné son nom. L’artiste se livre à travers dix chansons et nous entraîne dans une escapade noctambule au rythme des beats électroniques. Ce sont les battements d’un cœur palpitant, celui d’une jeune femme animée par l’urgence de vivre et la soif d’absolu.

“L’aventure”

« Le titre parle de la quête perpétuelle d’intensité, une irrépressible soif d’absolu. C’est l’histoire d’une course vers l’autre, qui demande un effort, une mise en danger. Se battre pour trouver ce qui nous anime et qui n’est pas accessible au prime abord (« Un trésor sous les marécages / on creuse pour tourner la plage / là, devant soi »). La recherche de la démesure, l’élan, le combat. D’où la boxe qui emblématise ce dernier, même si ce n’est pas le combat contre l’autre qui nous intéresse, mais celui qui se joue contre soi-même. Il ne s’agit pas ici d’adversité, mais d’effort, de dépassement de soi. D’ailleurs le focus est mis sur l’entraînement, la préparation : il n’y aura pas de match. Il en ressort la ténacité, l’opiniâtreté, la tension vers. “L’aventure”, c’est aussi la rencontre avec l’autre (« On guette un geste de la main, des yeux, des larmes, un peu de lien / On vit pour ce qui nous étreint / un cœur qui bat contre le sien »), d’où la volonté de rapprocher sur le plan final, deux êtres, qui seraient « au-delà » du combat. Le casting est composé de Bakari Tounkara, champion du monde 2014 de kick boxing et Quentin Pellegrin, champion de France espoir, ainsi qu’Angèle Humeau et Karine Dubernet. C’est Tristan Sébenne qui a réalisé le clip.« 

Projets

Un album sorti le 29 mars [FRACA !!! / l’Autre distribution] qu’accompagne une tournée :

15/05 PARIS [75] Le Trianon 1re partie de La Maison Tellier
20/06 LES LILAS [93] Le Triton — Le Pont des Artistes
20/07 ANTRAIGUES-SUR-VOLANE [07] Festival Jean Ferrat
21/07 ANTRAIGUES-SUR-VOLANE [07] Festival Jean Ferrat
25/07 COURZIEU [69]
03/08 LANGOGNE [48] Festiv’Allier
12/08 CONCEZE [19] Festival DécOUVRIR
14/09 MONTECH [82] Festival Gueule de Bar
26/09 PARIS [75] Le Café de la Danse
05/10 BORDEAUX [33] Festival Courants d’Airs – Théâtre de l’Inox – 1re partie de Daran
09/10 YSSINGEAUX [43] Foyer Rural 1re partie San Severino + Ours
11/10 ST-JULIEN-CHAPTEUIL [43] Salle du Cinéma w/Bodie + Ours
12/10 ST-JULIEN-CHAPTEUIL [43] Salle du Cinéma w/Bodie + Ours
09/11 CEBAZAT [63] Festival Sémaphore en Chanson — 1re partie de Jeanne Cherhal
26/11 PORTES LES VALENCE [26] Le Train Théâtre
28/11 CASTELNAU-LE-LEZ [34] Les Nuits du Chat — 1re partie Alexis HK
30/11 MONTPELLIER [34] — Domaine d’O

>> Site d’Emilie Marsh


Publié le