Comme une étoile

Autoproduction

MalweenDès les premières notes, les oreilles plongent dans les dédales du rock avec la langue de Molière en figure de proue sur dix des onze morceaux que compte cet album. Derrière ce projet se cache la voix de Julien Buys, dont son passé de conseiller financier n’est désormais qu’un lointain souvenir, pour filer droit vers ce premier projet solo qui fait partie des révélations de la scène indépendante de ce début d’année. De son indignation organique du quotidien (“J’suis indigné”), au harcèlement scolaire sauce folk (“Émilie”), en passant par un ton plus rock autour des relations humaines (“Tu ne viendras pas”), les cartouches de l’artiste sont multiples. Guitares, batterie et voix s’écoutent et dialoguent avec fluidité. Une étreinte musicale qui est savoureusement contagieuse. Sa construction sonore met en avant avec efficacité et simplicité à la fois les couleurs du rock tricolore.

À écouter en priorité : “Comme une étoile” et “Des orphelins”.

CLÉMENCE ROUGETET

>> Site de Malween 

>> Lien d’écoute 


Publié le