Mid Life

Vietnam

MdlifeIl est de ces musiques faciles qui collent instantanément à l’oreille. L’air de rien, les arrangements déroulés en ces lieux folk développent de vraies petites pépites mélodiques, s’incrustant subrepticement dans le cœur de l’auditeur. Tout en simplicité, sincère en son âme, comme beaucoup d’autres devraient l’être, H-Burns délivre un disque dont le classicisme stylistique s’abat à raison d’une grande sensibilité esthétique. Il faut dire qu’au bout du septième disque, certaines chosent finissent par être privilégiées et le choix fait à présent par Renaud Brustlein est celui du plaisir immédiat. Porté par une liberté jouissive, le song-writer rend hommage à de nombreux percepteurs d’une musique déjà parcourue sous toutes les coutures. De sa conclusion plongée dans une douce mélancolie, « Mid Life », à l’ouverture indie rock électrifiée « Crazy Ones », le voyage se veut telle une traversée des grands espaces folk américains. Poussière tu es poussière, et poussière tu retourneras, toujours avec le même allant.

À écouter en priorité : « Mid Life », “Tigress” et “Black Dog”.

JULIEN NAÏT-BOUDA

 

>> Site de H-Burns


Publié le