Ma musique, ma vie

Ed. Séguier, 20 €

Ennio MorriconeÀ la fois sophistiqué et populaire, accessible et avant-gardiste, faisant la part belle aux instruments originaux et à la voix humaine, l’art du compositeur Ennio Morricone est associé à près de cinq cents musiques de film. En soixante ans de carrière et de collaborations prestigieuses, il a développé une vision unique de ce métier. « Il fallait absolument faire correspondre l’objet présent dans la scène à une représentation capable à la fois de transcender les images et de faire le lien entre la réalité matérielle, l’aspect symbolique et l’aspect musical », dit-il à propos de son travail sur la scène de la mort d’El Indio, dans Et pour quelques dollars de plus, de Sergio Leone. Malheureusement assez indigestes – la suppression de nombreuses questions anecdotiques eut été bienvenue – les 617 pages de cet ouvrage regorgent néanmoins de passages passionnants mettant en lumière tout ce qui entre en jeu dans la création d’une musique de film. Un témoignage infiniment précieux.

FRANCE DE GRIESSEN

 

>> Site de l’éditeur 


Publié le