War of Steel

Hapax Records

DenuitLe duo toulousain sort ici, après Equinox Lines, son deuxième album de l’année. Cette fois direction le Blue Empire, pays imaginaire gouverné de main de maître par un roi devant faire face à la révolte… autant dire une pure fiction ! Le décor étant planté, à la musique de rendre l’atmosphère des lieux, là où le feu et l’acier sont au centre de toutes les convoitises et omniprésents dans les boucles aux notes parfois indus et expérimentales d’Ivi, moitié du combo. Pendant que la rythmique et les synthés hypnotisent, Bonnie ­— l’autre moitié — pose un chant tantôt incantatoire tantôt implorant entre Siouxie et Nina Hagen. L’influence de la scène allemande reste d’ailleurs très présente sur la plupart des titres, mélanges de post-rock avec un krautrock un peu plus sombre. Un disque à la beauté du métal brut sous la forge.

À écouter en priorité : “Aurora”, “War of steel” et “Reïa”.

XAVIER-ANTOINE MARTIN

>> Site de Denuit


Publié le