4AM

Born Bad Records

BRIANOui, le deuxième album du groupe est toujours saturé de riffs déglingués, de larsens brûlants, et d’une disto transpirante… Mais c’est aussi beaucoup plus que cela. C’est la confirmation du talent brut entendu sur leur premier opus éponyme paru en 2016. Ils marchent encore dans l’ombre de leurs héros (Dinosaur Jr., Pavement, entre autres…), mais la bande composée de membres de la Secte du Futur et de zikos de Marietta, autour de Benjamin Dupont (du groupe Dame Blanche) se révèle aujourd’hui être une infernale machine à instant hits. Et malgré leur manifeste inspiration 90’s, rien ne sonne nostalgique chez eux. L’énergie convoquée — une éternelle fin d’adolescence — est sans âge, et leur ambition est désormais enrichie d’un mélange plus pop, où percent encore leurs diverses inspirations, le motorik beat krautrock de “Change”, les guitares shoegaze de “4AM”, les congas rebondissantes de Primal Scream (“Sweet Jesus”). L’un des meilleurs albums rock de la fin 2018.

À écouter en priorité : “Mary me” et “Lilac Tree”.

BENJAMIN PIETRAPIANA

 

>> Site de Bryans Magic Tears


Publié le