Weird and Wonderful Tales

Dixiefrog / Borderline Blues Agency

BATON BLEUFasciné par les musiques du monde, celles venues de Grèce en particulier, le duo sort un premier album qui n’a pas fini de nous bousculer dans nos habitudes d’écoute. Mettant en avant l’utilisation d’instruments aussi rares que le tovshuur (luth de Mongolie) ou le morin khuur (vielle mongolienne), le groupe tisse une toile rare aussi exotique que terre à terre, l’harmonica, la guitare, le banjo nous ramenant à une trame plus classique entre blues et country. Porté par une rythmique près de l’os constituée de simples battements de pieds, rappelant celui d’un cœur, et de quelques percussions aussi éparses que baroques, le disque hypnotise l’auditeur. Les voix s’élèvent alors dans une étrange confusion de langues, évoquant, pêle-mêle, le destin d’un pêcheur grec, Mark Twain, l’île d’Ithaque ou les bluesmen Robert Johnson et Seth Augustus. Un disque en forme de fenêtre ouverte sur le monde et les peuples, une bien belle façon de nous faire voyager en musique. Etourdissant !

À écouter en priorité : « Sarakiniko », « Yourgo », « Buffalo 7″ et »Trouble all the time part 2 ».

RÉGIS GAUDIN

 

>> Site de Bâton Bleu


Publié le