Les Bruyères Session

Freemount Records / Differ-Ant

The MarshalsLa “Blues Highway” est plus proche qu’imaginée. Elle ne longe plus le Mississippi, reliant Chicago à la Nouvelle-Orléans, mais traverse désormais l’Auvergne. Terre de labeur à la française, elle reçoit en son sein – au lieu-dit Les Bruyères – ce trio pour l’enregistrement de son nouvel opus. Le combo taquine les sonorités blues rock en dépoussiérant avec légèreté le genre. Les trois gaillards étalent leur musique en quatre axes : batterie, guitare et harmonica, le tout accompagné de la voix de Julien. La mécanique est huilée, où la rythmique solide ne fait que ressortir l’expérience accumulée sur leurs quatre précédents albums. Un cinquième long format de très bonne facture donc, qui sent bon la campagne étasunienne où les grandes prairies du Wyoming s’offrent à perte de vue. La ville de Memphis, berceau du blues, a du souci à se faire. Les farfadets auvergnats manient leur art avec talent et respect, faisant ainsi la loi dans leurs contrées.

À écouter en priorité : “Silhouette” et “Let it shine”.


CLÉMENCE ROUGETET

>> Site de The Marshals

>> Lien d’écoute 


Publié le