Marigold Under Scales

Soundflat Records

Cayman KingsOn avait connu ces nordistes avec la sortie de leur premier album Suffering Chelsea Boots il y a trois ans. Le groupe n’a pas chômé depuis, tournant inlassablement en France, Belgique et Hollande. Cela leur a permis de s’imposer comme l’un des acteurs les plus intéressants de la scène garage européenne. À l’écoute de ce second opus, aucun doute sur la musique produite par le combo : on a bien affaire à du garage 60’s pur jus. On imagine aisément que ces garçons ont énormément écouté les Sonics et les Seeds. Tous les éléments propres à cette musique sont présents : la guitare fuzz, l’utilisation de l’orgue Farfisa (élément indispensable à tout groupe œuvrant dans le genre). Les morceaux sont tous de qualité et le disque a ce côté jouissif propre aux albums des années 1965/66 dans lesquels l’esprit festif prévalait. Une bien belle réussite et une galette dont on ne se lasse pas écoute après écoute.

PIERRE-ARNAUD JONARD

À écouter en priorité : “Mercy kill” ,“I wish I had more time” et  “Gore and glory”.

>> Site de Cayman Kings 

 

 

 


Publié le