Una Volta

Aagoo Records/ Rev Laboratories

PILESAu rayon « albums conceptuels », voilà un disque qui a largement de quoi se distinguer par son instrumentarium, puisqu’ il s’agit d’un dialogue entre trois batteurs ! Composé de Guigou Chevenier, Michel Deltruc et Anthony Laguerre, le projet, basé entre Nancy et Avignon, s’est donné la rythmique comme élément principal de son terrain d’expérimentation (même si quelques sons de claviers ou guitares viennent parfois s’immiscer ici et là…). Et si l’ennui et la monotonie pourraient vite se glisser à l’intérieur de ce genre d’albums, il n’en est rien, en réalité, chez ce trio ! Tension, fougue, léthargie ou transe se côtoient sans cesse dans ce disque (accompagné d’un livret graphique de 32 pages, en noir et blanc), où l’on glisse d’un état à un autre en permanence, entre moments de pure intensité et plages abstraites quasi-silencieuses. De quoi laisser les cymbales et les fûts s’exprimer dans ce qu’ils ont évidemment de plus percussif, mais aussi de plus charnel, tribal, dense ou hypnotique (“Kraut and plies”).

>> Site de Piles

ÉMELINE MARCEAU

À écouter en priorité : “ Drones and piles” et “Kraut and plies”


Publié le