RENDEZ VOUS

Haute Tension

On attendait avec une impatience non feinte la sortie de leur premier album après deux EP sortis en 2014 et 2016 et des prestations live hypnotiques. Le combo, devenu l’un des grands espoirs de la scène française, s’est attelé deux ans durant à l’écriture d’un disque pour lequel il aura dû traverser La Manche (pour le mix réalisé à Leeds) et l’Atlantique (pour le mastering fait à New York). En créant son propre label, Rendez Vous s’est donné les coudées franches pour réaliser le disque qu’ils voulaient. Les Parisiens ont su retranscrire en studio l’agressivité de leurs concerts tout en la canalisant pour offrir un opus d’une richesse rare. Ils ont également su gérer la hype qui les entourait sans se mettre de pression excessive. Si on les a souvent catalogués comme les chantres de l’EBM (Electronic Body Music) et de la cold wave, ils ne souhaitent pas être vus comme tels : « On a voulu gommer sur cet album nos tics 80’s les plus évidents. Nous sommes fans de musique et ne voulons pas être réduits à l’étiquette groupe post-punk. Il y a plein de styles musicaux qui se télescopent dans notre disque avec même des côtés black metal ou néofolk. » Ce mélange heureux des genres fait que Rendez-Vous trouve aujourd’hui aussi bien sa place dans un festival metal extrême comme le Motocultor que dans un autre dédié au psychédélisme comme le Levitation. Superior State est en tout cas pleinement dans l’air du temps avec ce titre prophétique qui semble décrire un monde totalitaire en devenir, à l’heure où la paranoïa la plus totale règne sur la planète : « Nous ne tenons pas expliciter la signification exacte de Superior State. Chacun doit pouvoir se faire sa propre idée. ». Avec une longue tournée automnale qui les verra parcourir tant la France que l’Europe, Rendez-Vous n’a pas raté le sien.

PIERRE-ARNAUD JONARD

Photo : JAMES GILES

Superior State 

Aretefact/Cry Baby

>> Site de Rendez-Vous


Publié le