Papier Vinyle

Araki Records

HAVE THE MOSKOVIKVus notamment en première partie d’Ez3kiel, ces Orléanais font partie des groupes qui, comme Microfilm, prouvent que le post-rock n’a pas épuisé toute sa matière vive. Alors que le style originellement porté vers les cimes a, par la répétition stérile des mêmes recettes, parfois donné naissance à des plantes sans vigueur, le quintette parvient à lui insuffler panache et singularité. Pour cela, il partage avec les Poitevins précités l’utilisation des samples. L’album faisant se succéder morceaux purement instrumentaux et compositions surmontées de spoken-word, d’un poème de Paul Verlaine à un discours de Robert Badinter en passant par un texte de Patti Smith. En faisant de ses intenses bouillonnements de guitares, basses, batterie et violon alto le lit de mots poétiques ou politiques qui pourraient être trops grands pour eux, Have The Moskovik démontre la force de ses compositions, capables d’atteindre une ampleur saisissante.

À écouter en priorité : « Café charbon », « Ultraradiotransponder » et « De mémoire d’homme ».

>> Site de Have The Moskovik

JESSICA BOUCHER-RÉTIF


Publié le