Prehistoric Future

Anesthetize Productions

Klymt, leur album "Prehistoric Future" Épatante comme excentrique, la nouvelle offrande musicale du trio normand vient compléter une prodigieuse, mais trop courte série discographique, entamée il y a cinq années déjà. Enfin « nouvelle », pas tout à fait, puisqu’il s’agit en effet de chutes de studio, B-sides et autres réjouissances jusqu’ici inédites. Brutes et intactes comme parfois refaçonnées ou modernisées, les composantes alternatives de ce disque restent plus que jamais inattendues, à la fois douces et violentes, profondément mélodiques et froidement dissonantes. Une chose est sûre, si leur musique est ravageuse, ces trois musiciens ont tendance à se faire trop discrets. Une confidentialité sans doute à la hauteur de la qualité de leurs productions, qui tels de véritables ovnis (Futuristes ou préhistoriques ? Sans doute un peu des deux), cultivent le mariage entre la ténacité du métal, l’efficience harmonique du rock’n’roll et la bestialité d’un grunge tout droit sorti des entrailles de l’âge d’or du genre. Unique.

>> Site de Klymt

À écouter en priorité : “Orang outan”, « Rats » et “Floating bodies”.

Xavier Lelievre


Publié le