Envol

La clique

Joulik, leur album "Envol"« Malgré moi, je trimballe des choses qui ne m’appartiennent pas » (“Malgré moi”). Une langue intimiste judéo-espagnole, du wolof, de l’italien, du portugais, des verbes qui n’existent pas. Le trio que forment Mélissa Zantman, Claire Manguy et Robin Celse traîne ces parlés, qui ne sont pas les leurs. Ils bâtissent une tour de Babel aérienne et polyphonique, où ce lui qui ne comprend pas se laisse envoûter. Aux cordes vocales vagabondes se mêlent l’intimité des cordes pincées et l’épaisseur que donne l’archet. Un jeu où le funambule préfère à son fil les cordes du violoncelle, de la guitare et du oud. Ce riche paysage réjouit, à l’instar du titre “Open day”, cette longue marche instrumentale, entre chevauchée excitée et petits pas langoureux. Cognez le tout des mains et des pieds, la terre battue tout autour s’élève. Un disque parfois équestre, un disque de plein air qui se détourne des danses de salon et qui donne de l’élan, soif de voyage et qui souffle fort dans le dos.

>> Site de Joulik

À écouter en priorité : “Adouna” et “Chrysalide”.

Valentin Chomienne


Publié le