MaMA @David Poulain

 

Du 17 au 19 octobre 2018 à Paris 18ème

 

CADRE : Dix salles ou lieux atypiques dans le 18ème, ce qui permet de se balader dans l’arrondissement et découvrir des lieux inusités tel que Backstage by the Mill, Le Carmen ou encore Phono Muséum !

MÉTÉO : Clémente pour la saison, tee-shirt et petites robes sont de sortie. Très chaude au Trianon et à l’Élysée- Montmartre, lieux de passage obligés. Plus frais en fin de festival.

LA CARTE D’IDENTITÉ : Événement majeur, le MaMA Festival & Convention est le plus grand rassemblement français de la filière musicale. Débarquent pour trois jours : pros Français et internationaux, indépendants et majors du disque, producteurs de spectacles, assos, salles de spectacles et festivals, managers et éditeurs de musique, startups et créateurs de contenu numérique, media…

TOUT NEUF : Visite du nouveau ministre de la Culture, Franck Riester, venu échanger, dans le cadre de la création annoncée du Centre national de la musique.

CHIFFRES : 5 900 pros représentant 54 nationalités, 5 500 festivaliers, 2 140 structures, 396 intervenants, 590 médias et 156 artistes pour 120 concerts !

EVENT : Durant trois jours : conférences, débats et ateliers autour des sujets phares de l’industrie musicale : financements et valeurs, marketing et communication, marques et medias, présentation des marchés internationaux, édition, politiques culturelles, musique et synchro, droits musicaux, outils numériques, auto-production…

LES PLUS : Le mélange d’artistes français, internationaux, connus ou pas, tous styles confondus : rock, pop, électro, folk, hip-hop ou totalement barré !

Le changement d’ambiance au gré de passages de salles en salles.

LES MOINS : Le son systématiquement bien trop fort à la Boule Noire. Quel intérêt de massacrer nos tympans ? Voyez l’asso Agi Son !

LES DÉCOUVERTES :

The G, vus au Printemps de Bourges, sortes d’enfants de Shaka Ponk grandissent bien !

Potochkine : un flamboyant duo synthé-punk, inspiré de la cold mais privilégiant les mélodies. On va reparler d’eux !

Coco Bans, boule d’énergie franco-américaine à la voix puissante, convainc tant sur ses morceaux dansants que sur ses balades à fleur de peau.

Roni Alter fait vivre le Phono Museum entre piano, guitare et voix. La belle donne une nouvelle vie à PNL, prouvant avec sa reprise, que leur morceaux peuvent être entièrement réinventés.

Bobun Fever propose une transe maîtrisée entre show déshabillé et mélodies qui semblent avoir été écrites sous l’effet d’une puissante drogue.

Walter Dean et leur mise en scène qui en jette : jeux de lumières, violons et sons électros pour une performance des plus empathiques. De la musique de film qui raconte des histoires. Hypnotisant !

Miel de Montagne c’est la nonchalance même, une électro-pop légère et beaucoup d’humour.

Nili Hadida (même si ça n’est pas une découverte vu qu’elle vient de Lili Wood and the Prick) en solo est réellement envoûtante, entourée simplement d’une section cuivre (dont Adrien Soleiman au saxo) !

Super show en solo de Nili Hadida au MaMA Festival & Convention

Publiée par Longueur d'Ondes sur Samedi 20 octobre 2018

LES CONFIRMATIONS :

Th Da Freak jouent la dissonance avec brio.

Adam Naas coupe le souffle de l’audience qui n’ose plus dire un mot durant sa performance alliant les prouesses vocales d’Asaf Avidan au style de Prince.

Naya qui aurait pu se perdre en introduisant le français dans ses compositions garde la fraîcheur de sa jeunesse et pousse sa voix puissante en solo.

Thé Vanille prend des allures de Rita Mitsouko.

Ok pour un THÉ VANILLE au MaMA Festival & Convention ? Avec plaisir !!!

Publiée par Longueur d'Ondes sur Mercredi 17 octobre 2018

 

Holy Two impose sa grande classe soul-électro.

Élisapie mixe avec grâce chants sacrés du Canada, riffs tranchants et électro.

Leonie Pernet signe un solo de piano et de batterie qui resteront parmi les temps les plus forts du festival.

Eagle Eyes Cherry rassemble en masse autour de son grand retour français et ne manque pas de faire chanter toute l’assistance sur ses nombreux singles cultes. Immanquable !

Ammar 808 allie les musiques du Maghreb et boîtes à rythmes TR-808.

MNNQNS détonnent avec leur rock néo-grunge échevelé ;

Au MaMA Festival & Convention ça démarre sur les chapeaux de roues avec MNNQNS !

Publiée par Longueur d'Ondes sur Mercredi 17 octobre 2018

ASSOCIATION DE MALFAITEURS : Wellbird est un faux groupe qui réunit Sammy Decoster, Jim Paillard d’Erevan Tusk, Nicolas Puaux & Alex Viudès de Narrow Terence… Et c’est du rock avec un gros son !

CHAMPION DU MONDE : Seul sur scène, Saro s’agite et emporte la sympathie du public avec son électro-pop bidouillé ! Faut dire que le jeune homme est Champion du Monde 2018 du Human Beatbox Loopstation !

Le champion du monde 2018 du beatbox & loop Saro est au MaMA Festival & Convention

Publiée par Longueur d'Ondes sur Jeudi 18 octobre 2018

OFF : Pour l’occasion le Rock in loft s’est muté en Rock in love et investit un ancien peep-show transformé en théâtre de poche de la rue Pigalle ! Dans cet écrin aux fauteuils rouges, l’accueil est  toujours chaleureux. Deux après-midis de programmation pointue dont on retiendra trois coups de cœur : l’excellent hip-hop du duo Pumpkin & Vin’s da Cuero, la prestation chair de poule de La Piéta (démasquée) en piano-voix et a capela, et le trio rock de Madagascar d’inspiration Joan Jett, No Mady (on va les suivre !)

Découverte au Rock in loft les excellents No Mady

Publiée par Longueur d'Ondes sur Samedi 20 octobre 2018

CANADA : Toujours présent dans les grands évènements français il propose Ma cabane au Canada avec meeting de pros et show case privés ! Si on excepte l’accueil éternellement désagréable du lieu central qui héberge cette manifestation, c’est toujours un superbe moment d’échange et de découverte. Un must. Côté musique cependant la soirée Rap Québécois ne propose pas le meilleur cru, hormis Lary Kidd

ELLE A DIT : « Je viens du Nunavik dans le Grand Nord du Québec, une terre si froide qu’aucun arbre ne peut pousser… Et chez nous, vous les Français, on vous appelle les Oui-Oui parce que vous dites tellement souvent “Oui, oui” ! » Élisapie

L’AN PROCHAIN : Le festival fêtera ses 10 ans du 16 au 18 octobre 2019.

>> Site du MaMA

 

Texte : Serge Beyer

Photos : David Poulain

 


Publié le