Bénabar - © Clémence Rougetet

L’Estival, le 5 octobre 2018, théâtre Alexandre Dumas, Saint-Germain-en-Laye (78).

Après quatre années de silence discographique, l’artiste marque son retour avec un huitième album, Le début de la suite, mais surtout par une tournée qui démarre cette semaine. En effet, son passage à L’Estival de Saint-Germain-en-Laye n’est que la troisième date de son tour de France. « Un tour de chauffe, avant les “grandes dates” », s’amuse-t-il ce soir pour taquiner les spectateurs, nombreux à avoir fait le déplacement (la salle affiche d’ailleurs complet pour l’occasion).

Rapidement, Bénabar et ses sept musiciens, font tomber l’ambiance feutrée du théâtre au profit d’une atmosphère bonne enfant et conviviale. Percussions, cuivres, guitares… tous les voyants sont au vert pour électriser l’audience. Proche et généreux avec son public, le chanteur multi-instrumentiste enchaîne nouvelles compositions et succès qui jalonnent sa discographie. D’ailleurs, au bout du dixième titre, il s’accompagne au piano pour se lancer dans un medley de ses propres compos, permettant ainsi à ses plus fervents fans de reprendre en chœur les paroles.

Pendant 1h30 de show et plusieurs rappels, l’artiste affiche une complicité hors-pair avec ses musiciens. Un concert où les petits tracas de la vie quotidienne jalonnent ses textes, tournés néanmoins vers l’avenir avec un certain optimisme. Une performance salutaire placée entre gravité et humour, car ici, pas question de rester « politiquement correct ».

Texte & photos : Clémence Rougetet

 


Publié le