Tumba

Autoproduit

MarKus & Shahzad Santoo KhanUn wagon de l’Orient Express s’est détaché, à toute allure. On l’a retrouvé, fumant encore, en gare d’Angers. Sur le quai, trois hommes l’attendaient de pied ferme. Markus, joueur de oud, Xavier, claviériste et Régis, batteur. Un homme sort du wagon, il est Pakistanais et perpétue la tradition du chant qawali, né au XIVème siècle en Inde. Cette improbable rencontre entre la ville d’Angers et le Pakistan a en fait été rendue possible par les mystères des réseaux sociaux. De cette affaire d’algorithme sort une création électronique et ethnique, qui prend tant aux codes traditionnels que modernes. Les sons qui sortent des machines et qui proviennent des fûts de batterie sont entêtants, ceux du oud et du chant qawali enivrent. Mamani Keita et Denis Péan ne se trompent pas en travaillant avec cet étonnant quatuor. Ensemble, ils hybrident l’Occident et l’Orient, et rejoignent le jeune fleuve de la musique électronico-éthnique. Angers-Karachi, le vol est maintenant direct.

>> Site de MarKus and Shahzad Santoo Khan

À écouter en priorité : “Ossahdina” et “Piya”.

VALENTIN CHOMIENNE


Publié le