Entrevue avec You Said Strange

Obsessions psychédéliques

 

Le rock normand possède l’un des groupes les plus prometteurs du moment. Salvation prayer, leur premier album fraîchement sorti, vient de saluer leur avènement au sein du royaume international du rock psychédélique.

 

Le soleil tombe sur Giverny, petit village normand cher à Claude Monet. Eliot vient de quitter son service au Musée des Impressionnistes. On le retrouve à la terrasse de la boulangerie locale pour parler musique psyché, celle de son groupe, et de son premier album. Un aboutissement plus d’un an après avoir franchi l’Atlantique pour aller enregistrer à l’Odditorium, le studio des tutélaires Dandy Warhols. « C’est une super histoire. L’aboutissement attendu de cinq années de travail ! » À fond dans son époque, le groupe a mis en place un financement participatif pour pouvoir rejoindre Portland, mais aussi gérer l’ensemble du projet. Une tentative audacieuse tant You said strange vit dans une chapelle musicale à ramifications mondiales caractérisée par des morceaux hypnotiques portés par des mélodies répétitives et lancinantes. Et c’est ce qui a plu à Peter Holmstrom, guitariste et producteur artistique des Dandy Warhols. La rencontre s’est faite sur la route à l’occasion d’une tournée au cours de laquelle les petits Français officiaient en support des Américains. Peter s’est vite montré « vraiment motivé » pour enregistrer l’album, une première pour lui en dehors des Warhols. « Le fantasme d’aller aux USA » a fini par devenir réalité pour Eliot et les siens.

Entrevue avec You Said Strange

 

Avec Courtney

« Sur place, nous logions chez des amis musiciens et nous allions tous les jours au studio. Courtney[ : le chanteur des Warhols]était juste à côté, dans son bar à vin… » Ça c’est pour la légende, mais fallait aussi penser à enregistrer. Le groupe est resté sur place un mois, le temps de découvrir de l’intérieur un nouveau mode de vie et surtout de finaliser, souvent avec les guitares de Courtney, les onze titres en anglais de Salvation prayer. Tous sont portés par une même attitude psychédélique dans laquelle dominent les redondances électriques et les effets sonores. À l’arrivée, l’album (mixé à la fois par Peter Holmstrom pour deux titres et en France par le Vernonnais Clément Mirguet), sonne et résonne comme une évidence.

Eliot, au chant et à la guitare, son grand frère Martin à la basse et au chant, Matthieu, le batteur et Riggi, le guitariste, ont réalisé un disque d’enfer. François, leur ami protodiacre, donne aussi de la voix sur « Tilelli », magnifique titre en kabyle, qui pourrait être leur « Get off » à eux. [NdlR : l’un des morceaux cultes des Dandy W.]

 

Made in Normandie

En fait, l’album regorge d’invités. Peter n’a pas pu s’empêcher de jouer de la guitare sur quelques titres, leur percussionniste Yannick avait aussi amené sa patte obsessionnelle à la rythmique en enregistrant des sons en France avant le grand départ. Le temps d’une journée, tous leurs potes musiciens de Portland sont venus faire les chœurs pour la chanson « Leave the lords ». Leurs voix mystiques, quasi lyriques, renforcent le côté ésotérique d’une formation normande ouverte sur le monde. En dehors des sentiers battus, les You said strange ont su imposer un style de vie qui leur est propre, un mode de vie simple et terrien, loin des clichés rock’n’roll mais particulièrement efficace et attractif.

 

Salvation prayer / Fuzz club record

>> Site de You Said Strange

Texte et Photos : Patrick Auffret

 

Rock in the Barn

Chaque année, Martin Carrière, le bassiste du groupe, est à la manœuvre pour organiser Rock in the Barn, un festival normand au sein duquel se réunit la fine fleur du rock psyché. The Warlocks est venu y jouer au cœur de la nuit, Black Market Karma y a également donné un concert d’anthologie. Le rendez-vous est désormais attendu. Cette année, il est fixé à Vexin-sur-Epte (27), à la Ferme du Bioval, le samedi 29 septembre, avec en guest-star Matt Hollywood, l’un des guitaristes du Brian Jonestown Massacre, et The KVB en tête d’affiche !

>> Site de Rock in the Barn


Publié le