Time Machine

Autoproduit

Les Freres Parish, leur album "Time Machine"Sous le plein soleil de Marseille, dans les caves humides, un étrange papillon bat des ailes. Une électro défigurée, Frankenstein sur sa table d’opération. Elle est étrange, grotesque, monstrueuse. Ce boucan omniprésent rappelle les folies des Darktek et Micropoint. Cette démence électronique accompagne un verbe désaxé prenant à la fois à Java et aux Svinkels. L’univers est foutraque comme l’annonce la pochette de leur deuxième album. Une vache, deux hommes, l’un qui câline l’animal, l’autre qui pédale, Saturne et un calendrier circulaire. Méli-mélo incompréhensible d’éléments qui permet  de sentir la direction prise par le groupe. Dans ce laboratoire musical électronique, les trois frères Paris, Simon, Louis et Samuel, s’agitent et flirtent avec un vandalisme à la Stupeflip. Les différents titres pourraient habiller un cartoon malpoli et énergique, insolent et hystérique. Le résultat est chargé et oppressant. Le faisceau d’une soucoupe volante vous entoure, attention, vous vous envolez !

>> Site des Freres Parish

À écouter en priorité : “Imagine” et “Time machine”.

VALENTIN CHOMIENNE


Publié le