Rising / la fin de la tristesse

Microcultures

BlauBird, leur album "Rising / la fin de la tristesse" Drôle d’oiseau que ce duo formé par Laure et Olivier Slabiak. L’une vient du lyrique quand l’autre évolue dans la musique world. La première est chanteuse là où le second est violoniste et guitariste. De leur composition et arrangement communs sortent dix titres à la texture mélancolique. Un univers tantôt onirique, tantôt poétique, laissant place à une certaine dramaturgie. De ce premier album où se côtoient l’anglais, le français et le yiddish, se dégagent des émotions vaporeuses. Une atmosphère planante portée par un style hybride, mixant des sonorités à la fois pop, électro, folk et symphoniques. Un trip-hop lyrique ? Certainement. En résulte un style minimaliste, avec la rigueur que l’on connaît du classique. Le tandem puise son inspiration dans le romantisme du 19siècle (“Demain dès l’aube”), où la mort rode mais ne l’emporte jamais totalement face à l’espoir. Un voyage envoûtant.

>> Site de BlauBird

À écouter en priorité : “Dans ce jardin” et “Cradle song”.

Date de sortie de l’album : 21 septembre 2018

CLÉMENCE ROUGETET


Publié le