L’arnaque

Aztec Musique

Abrial & Jye, leur album "L'arnaque" Parfois une vie ne suffit pas pour faire tout ce que l’on a à faire. Patrick Abrial qui n’est pas homme à s’encombrer du superflu a résolu le problème : depuis 40 ans, il enchaîne plusieurs vies au gré de ses envies. On l’avait laissé en 1995 avec La raison du plus fort, un disque mettant en musique les fables de La Fontaine. Il revient 20 ans plus tard avec son acolyte Jye, guitariste de génie rencontré en 2015, pour nous proposer un disque plus rock de 16 pistes alternant anciennes compositions comme le superbe “Chanson pour Marie”, des reprises comme, excusez du peu, “La chanson de Prévert” de Gainsbourg ou “Les amants d’un jour” de Piaf, mais également de nouveaux titres superbement arrangés comme “Le Testament” aux accents rock celtique (hommage aux premières amours de Jye ?) ou “Hey ho du soleil” rythmé par les beats reggae. Le tout est illuminé par la qualité des textes, marque de fabrique de la maison depuis toujours. La vraie arnaque serait de passer à coté de ce disque majeur.

>> Site d’Abrial & Jye

À écouter en priorité : “L’arnaque”, “Le roi fou” et “Chanson pour Marie”.

XAVIER-ANTOINE MARTIN


Publié le