“The way she loves me”

 

Une plage désertique, une légère brise vient souffler sur les cheveux des rares badauds venus braver le sable chaud. Quand soudain surgissent un homme et son âme de femme. L’une se laisse envahir par l’amour quand l’autre flâne. Une piste tantôt chaleureuse, tantôt envoûtante, où le doute plane pendant les cinq minutes du clip sur cet être déchiré par cette dualité. Se transformer est-elle une fin inéluctable en soi ? Ou comment s’interroger sur le sens de la présence de l’autre.

 

Site du groupe

CLÉMENCE ROUGETET


Publié le