Fantômes de la renommée

Ed. Médiapop, 18 €

Antoine Couder, son livre "Fantômes de la renommée" « Même si ce n’est qu’une chanson, est-ce qu’inexplicablement, ça ne pourrait pas changer ma vie ? ». Et du coup changer le monde ? Tel est le point de départ de ce tourbillon érudit qui souhaite expliquer la vie à travers le prisme de la musique : du chant des oiseaux (capturé par Bernie Krause) aux premiers microsillons, de Zappa à Blondie, de Freud à 2Pac, de Nico à Fauve ou de Prince à Belle and Sebastian… Seul regret : très peu de francophones. À travers d’incessants aller-retours du passé au présent, cette œuvre-ovni est truffée d’excellentes références (souvent livresques) venant s’immiscer dans le propos. L’auteur, puits de science, nous fait croiser ici et là les fantômes de l’enfance, du rock, de la pop et constate que « Quelque chose s’est cassé dans la culture rock. Plus précisément a rapetissé avant de se concentrer. » Avant l’épitaphe finale : « “À vouloir vivre avec son temps, on meurt avec son époque” comme l’écrivait déjà Stendhal, 1783 – 1842. »

Serge Beyer


Publié le