“Tes lèvres sur mon front”

 

Un piano, une voix légère, des voluptés rive gauche, voici le nouvel extrait de Grands espaces, l’album de l’auteure-compositrice-interprète normande Céline Ollivier. Une chanson intime sur le thème de l’absence, ce pesant silence que l’on regrette. Ce sentiment de ne pas se trouver là où l’on devrait être, de ne pas être entier. Ce goût d’inachevé laissé par des lèvres trop tremblantes qui un jour sont restées muettes. Parce que la plume sera toujours plus loquace et empreinte de poésie que n’importe quel aveu sentimental oral, cette lettre poignante chantée avec délicatesse est avant tout une main tendue, un espoir : le désir de retrouvailles. Des retrouvailles monochromes captées avec sensibilité par la réalisatrice Chloé Robineau, entre rapprochement et différence, entre solitude et complicité. Une interprétation intense et émouvante du silence, du lien et de la réconciliation.

>> Site de Céline Ollivier

SÉBASTIEN BANCE


Publié le