Under the radar

[PIAS]

Embarquement immédiat pour le deuxième sous-sol d’un pub londonien. Rien d’étonnant quand on connaît les origines paternelles de Jamie Gallienne, natif de Londres. L’Angevin a ainsi grandi avec les douces sonorités du rock et de la pop d’outre-Manche. Né de sa rencontre avec le Californien Ken Stringfellow (fondateur des Posies et guitariste de R.E.M.) l’album, enregistré sous le titre Under the radar (en référence au nom d’une web radio anglaise), propose dix morceaux percutants.

Chacune des dix mélodies est une transe solitaire salvatrice. L’essence même de cet opus repose sur une formule simple mais efficace dès les premières notes : un univers rock affirmé, où les riffs de guitares s’entremêlent à la voix ensorcelante de l’artiste. Entre ondes sensuelles et énergie électrique, il est difficile de ne pas tendre une oreille et de se laisser envoûter par son univers décapant aux refrains addictifs. Ce recueil musical est une invitation évidente à danser sans complexes.

>> Site de Jamie Gallienne

À écouter en priorité : “Brain twister” et “Sisco bay”.

CLÉMENCE ROUGETET


Publié le