“Bienvenue à Paname”

 

Présentation

Considéré par ses pairs comme l’une des étoiles montantes du reggae français, Guive est un artiste complet qui gravite au-delà des clivages. Un trombone à la main, le chanteur inspiré souffle à son public de douces mélodies aux teintes cuivrées. En 2012, Guive fonde The Original Reggae Addicts en réunissant autour de lui sept musiciens rencontrés au fil de son parcours. Le groupe développe un reggae teinté de soul et réussit le pari de ravir les puristes du reggae et de rendre cette musique accessible au grand public.

“Bienvenue à Paname”

Loin des clichés, des images de promotion, regarder la ville comme elle est, belle et dure, douce et pourtant impitoyable, laisser de côté les chemins balisés destinés à ceux qui voyagent en business et se perdre là où le cœur de la vie bat à cent à l’heure, où les gens se mélangent, sans toujours avoir le choix, pour former une vraie communauté. “Bienvenue à Paname” dans cette ville lumière qui, de plus en plus, multiplie ses côtés sombres ; dans cette cité qui éblouit, mais ne donne rien gratuitement, repoussant même sans cesse le troupeau de ceux qui ont moins vers le bas ou l’ailleurs. Bienvenue dans cette jungle urbaine, le safari peut commencer. Installez-vous confortablement dans vos idées préconçues et suivez donc votre guide, il va se charger de les malmener. Montez dans la même rame que Guive and The Ora et, sur un petit air entêtant mêlant rub a dub et chanson musette, découvrez la ville capitale sous un autre angle, celui d’un amour lucide pour une « fille » sexy qui cache ses errances sous le bitume gris de ses nuits noires. Suivez-le et partez à la découverte de cet univers clos où chacun joue un jeu différent, où la multitude de solitudes partage la même Seine même si c’est chacun pour soi. Et si le constat est doux-amer, c’est bien parce qu’au bout du compte, si on l’engueule et si elle nous rejette, on ne peut s’empêcher de l’aimer, Paname !

Clip

« Nous voulions un clip en animation, mais dans un style assez “simpliste”, avec des collages, un peu à la manière des Monthy Python. Au final, il en est ressorti une sorte de patchwork de différentes techniques d’animation qui donne une touche singulière au clip. L’idée était de mettre en scène, de façon surréaliste, un van (peint à la manière des cars rapide du Sénégal) traversant Paris et ses monuments comme dans un safari urbain. »

Projets

Ce clip est le premier single de l’album La Musique est mon remède qui sortira le 5 octobre 2018.

>> Site de Guive & the ORA

 


Publié le