Father

BlackAsh / Wagram

Brisa Roché, son album "Father" Peu de lignes sont accordées à cette Californienne. Et pourtant, l’histoire de cette Parisienne d’adoption est source d’inspiration. Avec déjà cinq albums à son actif, elle revient avec ce nouvel album écrit entre Paname et son village natal du nord de la Californie. Un opus charnière entre deux pays et deux cultures musicales. En véritable prêtresse acoustique, Brisa Roché pratique une musique folk ensorceleuse. Un timbre chaud, des mélodies et des rythmiques minimalistes laissent entrevoir le visage d’une chamane venue du pays de l’Oncle Sam, dont les notes provoquent une ambiance quelque peu crépusculaire. De cet écrin nocturne ressortent une douzaine de morceaux aux thématiques universelles liées à l’amour, allant de la séduction à la tristesse, en passant par le manque de l’autre. Des histoires embellies par sa collaboration avec John Parish, connu pour sa participation à la réalisation du premier album solo de PJ Harvey, To Bring You My Love.

Sortie prévue le 25 mai 2018.

À écouter en priorité : “Fuck my love” et “Holy badness”.

>> Site de Brisa Roché

CLÉMENCE ROUGETET


Publié le