La Nausée

Red Scare Industries

Guerilla Poubelle, leur album La Nausée sur Longueur d'OndesDeux minutes, le format radio idéal. Mais surtout, le format punk de prédilection. Deux minutes, c’est ce qu’il faut pour sauvagement botter le cul de celui qui le mérite. Une basse, une batterie, une guitare, un pied de micro, une scène. Forte de 700 concerts en 15 ans, la formation parisienne apparaît aujourd’hui comme se plaçant au premier rang de la scène punk hexagonale.

Elle revient aujourd’hui, “enfin” diront les fans, pour son quatrième album. Rien de révolutionnaire dans la forme, ça court et donc s’essouffle un peu. Si vous n’aimez pas le genre, passez votre chemin. “Nous sommes les fils et les filles des sorcières que vous n’avez pas brûlées.” Sur le fond, l’album se veut déterminé face au nouveau président. Plusieurs titres lui sont réservés comme “Ceux qui ne sont rien” ou “En marche !”. Comprenez que ces trois gars ne se paieront pas de costards avec les cachets de leurs concerts.

>> Site de Guerilla Poubelle

À écouter en priorité : “Plus je connais les hommes et plus j’aime les chiens”, “L’aventure de l’ordinaire”.

VALENTIN CHOMIENNE


Publié le