Korto

Six tonnes de chair

Korto, leur album Korto sur Longueur d'OndesTransformer la pédale de l’accélérateur en pédale de distorsion, et vice-versa. À fond sur l’autoroute, ce trio carbure au riff de guitare surchauffé, au vrombissement de la basse et aux coups de batterie survoltés. Léo, Marius et Clément nous embarquent dans leur caisse, tantôt punk, tantôt pop, tantôt psychédélique, toujours expérimentale. Ce premier album a l’expérience d’un mouvement musical passé : le krautrock, apparaissant en Allemagne il y a une cinquantaine d’années. Dans leurs bagages, ils ne s’encombrent pas de trop de paroles. Quelques chœurs traînants, s’éraflants contre la route, suffisent. Droit au but : ils filent à une centaine de battements par minute pour nous faire battre du pied, sauter dans tous les sens, et dodeliner sévèrement de la tête. Parfois l’on s’égare dans de trop longs passages atmosphériques, planants, des aires d’autoroutes en somme, mais l’on finit toujours par s’y retrouver. Comme dans un pogo. Aucune raison de rester de marbre donc.

>> Site de Korto

À écouter en priorité : ”Denzzzl”, ”Oï”.

VALENTIN CHOMIENNE


Publié le