Regain

Jive Epic

Gaël Faure, son album Regain sur Longueur d'OndesPlus près encore de la terre et de l’humanité. Trois ans après un premier opus qui invitait à un voyage hivernal, De silence en bascules, voilà notre citoyen du monde de retour, armé de sa pop aux accents folk. Majoritairement en français, mais aussi en anglais (“Lonely hours”, “Only wolfes”), il vagabonde en s’appuyant sur le langage universel qu’est la musique. Pour chanter la terre, le musicien épure ses morceaux, laissant s’exprimer ses instruments et sa voix sans fioriture. C’est en laissant les titres dans leur plus simple appareil que peuvent naître des fables écocitoyennes (“Colibri”) ou un hommage à la tribu himalayenne Tamang qui vit isolée du monde contemporain (“La saison”). Cette quête du monde n’oublie pas le corps et ses limites pour autant (“Éreinté”), ni la liberté de l’ouvrier qui abandonne son quotidien pour lui préférer la route (“Siffler”). Loin des liens qui abîment, les consciences renaissent au gré des notes plantées dans les esprits.

>> Site de Gaël Faure

À écouter en priorité : “Only wolfes”, “Le Goût des choses”.

JULIA ESCUDERO


Publié le