“Lies”

La renaissance du rock garage 70’s est en marche ! Perpétuée par des duos guitare/batterie, allant du génie des White Stripes à l’excellence des Black Keys, de nombreuses vibrations inoubliables ont vu le jour à grands coups de pédale fuzz. Des influences revisitées dans les moindres recoins ? Sûrement pas ! Lorsqu’à cet héritage se mêle une voix féminine aussi rauque que sensuelle, celle de Laure, les mots de Deborah Harry prennent définitivement leur mesure. « Les femmes vont être les nouveaux Elvis. C’est la seule issue pour le rock’n’roll. Les seules personnes qui peuvent exprimer quelque chose de nouveau dans le rock sont les filles ». Red Money réserve tout simplement, avec ce premier titre, une véritable claque auditive avec des sensations teintées de blues que l’on semblait attendre depuis une éternité. Réalisées par Nicolas Norblin, les images candides de “Lies” nous rappellent au rythme effréné d’une course folle, dans un monde saturé d’informations, combien il est facile d’usurper l’opinion publique en dirigeant l’attention de millions de gens.

De la colère sur un fond de rock aussi crasseux que puissant à retrouver sur l’album Shake, burn and love disponible début mars.

>> Site de Red Money


Publié le