Ningyo

Banzaï Lab

Ningyo, son album Banzaï Lab sur Longueur d'OndesOubliez les karaokés, maneki-neko et autres Kit-Kat aux goûts farfelus, la vision du Japon que nous offre le samouraï parisien est loin d’être kawaii. Incroyable joueur de MPC, beatmaker prolifique, sampleur de génie et turntablist aguerri, Senbeï est de retour en solo avec une véritable ode au pays du Soleil-Levant. Le sample est ici travail d’orfèvre : la complexité des instruments traditionnels rencontre la lourdeur des agencements électroniques, le tout dans un album célébrant la liberté de mouvement du hip-hop et de ses dérivés. L’artiste est tellement gorgé de culture nippone qu’il est facile d’identifier les références qui découlent de chaque morceau. “Ramen western” nous projette violemment dans un combat au sabre digne de Kurosawa, “Space dutty invaders” nous plonge dans l’effervescence d’une salle d’arcade et l’onirisme de “Yubaba bridge” est tel qu’il peut aisément apparaître dans un Miyazaki. Une œuvre puissante qui lui permettra sans aucun doute de passer de senpai à sensei.

>> Site de Ningyo

À écouter en priorité : “Lucy”, “April lullaby”, “Ramen western”.

JD MANSO-PETERS

 


Publié le