Man in a bubble

ZRP / Deux Minutes Trente

Lewis Evans, son album Man in a bubbleQuand le rock croise la pop, cela donne un ADN musical riche. Originaire de Liverpool, le Normand d’adoption livre un second opus où les variations folk-blues, les guitares d’Afrique de l’Ouest et autres instruments orientaux côtoient le rock de sa terre natale. L’ex-chanteur des Lankies peut donc être qualifié de véritable nomade caméléon. Contrairement au titre de son nouvel album, il n’est pas question de s’enfermer dans une bulle. En effet, les dix morceaux que compte cet opus offrent un éclectisme où les ombres mythiques de Simon & Garfunkel ou d’Oasis planent sur chacune des compositions. Après deux années de silence discographique, le Franco-britannique invite au travers de ses chansons à s’envoler vers un ailleurs plus doux et agréable. Des titres efficaces qui s’avèrent être d’excellents compagnons de route. Fraîcheur et légèreté, tels sont les maîtres-mots de cet artiste, dont la simplicité vocale est à saluer.

>> Site de Lewis Evans

À écouter en priorité : “Man in a bubble” et “Somali traveller”

CLÉMENCE ROUGETET


Publié le