Soleil

Ulysse Maison d’Artistes

Barcella, son album Soleil sur Longueur d'OndesPlein feu sur le printemps. Le retour des beaux jours s’accompagne du quatrième album d’un artiste tantôt solaire… tantôt lunaire. De bonnes ondes, à la Tryo, émanent des titres ici offerts. L’album tangue et invite à différentes danses, plus ou moins plaisantes. À la naïveté pop des premiers titres, proches des derniers élans d’un Gaëtan Roussel, répondent des morceaux bien plus surprenants. Des mots pleins d’espièglerie poursuivent une rythmique chaloupée et dégomment alors les codes de la chanson-variété (“Tatiana”). Un grain de sable semble se prendre parfois dans les rouages bien propres de ce chanteur séducteur. Et alors, la valse devient un peu plus folle et donne une épaisseur inédite à ces chants, rappelant cette fois-ci le meilleur d’un Renan Luce mâtiné aux déhanchés d’une Rue Ketanou. Un plein de gazole heureux et une pompe de bonnes intentions qui font rouler une machine inégale, crapotant ou bien une pop simplette ou une chanson française étonnante qui promet le meilleur.

>> Site de Barcella

À écouter en priorité : “Les gros mots”, “Soleil 2.0”.

VALENTIN CHOMIENNE

Publié le