Le voleur de couleurs

Hdw Music

Hdw, son album Le voleur de couleurs sur Longueur d'OndesRencontre du slameur Alexandre Sepré et de la pianiste Louise Gravez, HDW a mis cinq années pour accoucher de cet album. Un travail long et complexe pour lequel le duo a eu besoin d’un financement participatif qui a permis au projet de voir le jour. L’attente fut longue mais le résultat est là avec ce disque réussi et convaincant. On navigue entre rap et musique classique, mélange que l’on pourrait penser antinomique, mais qui au contraire donne à cet opus toute sa dimension poétique. Le mariage piano / voix sans autre ajout offre un disque épuré, qui va à l’essentiel, avec en permanence une belle subtilité dans les arrangements. On sait à quel point l’écriture est importante dans le slam. Celle d’Alexandre Sepré est délicieusement ciselée et empreinte d’une grande délicatesse. Les textes parlent des quartiers populaires, de la révolution, de la montée du FN comme de choses plus intimes et personnelles. Le voleur de couleurs est un disque souvent sombre mais à l’éclat certain.

 

>> Site de HDW

À écouter en priorité : “La paillade“, “Recette pour une révolution”, “Le voleur de couleurs”.

PIERRE-ARNAUD JONARD


Publié le