“Le serpentaire”

Extraite de l’album Les Flavescences sorti il y a quelques mois, “Le serpentaire” est la nouvelle rêverie aux accents de rock hypnotique présentée par le trio bressan. Dans une harmonie totale, les deux guitares et la batterie se rencontrent et s’entrechoquent pour mieux vous enivrer de frissons émotionnels, de ceux dont on ignore l’origine, à chaque montée de cette mélodie envoûtante ; une aventure exaltante où l’on ressent viscéralement chacune tension, toutes plus intenses les unes que les autres. Réalisé par Charlène Favier et David Ravel, ce vertigineux court métrage de 25 minutes tourné au cœur des Cévennes est un hymne à la renaissance féminine, cette difficile transition de l’enfance à l’âge adulte autrement dit : devenir femme. Avec des images emplies de poésie, trois fillettes en quête d’harmonie guident une créature mi-humaine, mi-chouette, qui n’est pas sans rappeler la déesse celte Arianrhod, dans un rituel incandescent des cendres duquel renaît une jeune femme.

Un mirage sonore et visuel à la grâce délicate à l’égard des premières lunes.

>> Site de L’Effondras

Publié le