Black nova

Jive / Century Media

Black nova, son album Dagoba sur Longueur d'OndesFigure de proue, avec Gojira, du metal français, Dagoba a su au fil des années se faire un nom tant sur la scène hexagonale qu’internationale. Les Marseillais fêtent fièrement cette année leurs vingt ans de carrière avec un septième album qui, malgré un changement de line-up, s’avère une vraie réussite. Certains pensaient que le départ du guitariste Franky Costanza sonnerait le glas du groupe. Il n’en est rien. Black Nova est même bien meilleur que Tales of the black dawn qui avait tendance à reproduire une formule éprouvée. Le groupe propose toujours, comme à ses débuts, ce metal lourd influencé par Machine Head, mais on détecte de nouvelles approches dans le son avec des éléments symphoniques et parfois électro qui enrichissent le propos. Le chant est une des grandes forces de cet opus alternant parties hurlées et chant clair. Cette galette tout au long de ses plages sait allier puissance et subtilité notamment grâce au mix superbe de Jacob Hansen, connu pour ses productions pour Epica ou Evergrey.

 

>> Site de Dagoba

À écouter en priorité : “Inner Sun“, “The legacy of ares“, “The infinite chase”.

PIERRE-ARNAUD JONARD

Publié le