Bonsoir Shérif

Duprince

Bonsoir Shérif, l'album de Keith Kouna sur Longueur d'OndesLongtemps à la tête des Goules, groupe québécois légendaire, auteur de trois albums aussi remarqués que remarquables, Keith Kouna a entamé depuis une dizaine d’années une carrière solo. Pour son précédent opus, Le Voyage d’Hiver, le chanteur avait écrit des textes sur un cycle de 24 lieder pour piano et voix composés par Schubert un an avant sa mort. Avec Bonsoir Shérif, on est loin du musicien classique. L’album est dans un esprit punk revendiqué tant musicalement que dans l’écriture. Un disque à l’énergie sauvage qui montre que le Canadien est aussi doué pour des œuvres complexes que lorsqu’il revient à son versant indé. On retrouve ici le meilleur de ce que la scène alternative a pu produire avec des textes fort drôles et corrosifs qui s’attaquent intelligemment aux religions et aux dogmatismes. Si tous les titres déboulent à cent à l’heure, l’œuvre s’achève sur une douce “Berceuse” qui évoque plus Renaud que les Sex Pistols et conclue brillamment cette galette.

>> Site de Keith Kouna

À écouter en priorité : “Ding dang dong”, “Vaches”, “Congo”.

PIERRE-ARNAUD JONARD

 

Publié le