Chapitre 3 et 4

Le Petit Chat Noir Records

La Pietà, son album Chapitre 3 et 4 sur Longueur d'OndesLa compositrice montpelliéraine poursuit son édification d’une bible pour époque désillusionnée quoi que combative. En toujours plus fort : la mort, l’enfance perdue, l’isolement artistique. La Pietà, avec transgression et humour punk sur elle-même, convoque les actuels sujets à dépression quarantenaire mais son talent principal consiste à se mettre au centre du jeu, du je. Aucune leçon de morale, et encore moins l’envie de parader au-dessus de la mêlée des soi-disant fainéants. La Pietà, c’est nous tous. Pétrie de doutes, individualiste par survie, ne sachant trop s’il faut canarder le monde ou bien s’y replier dans l’aveuglement du couple, elle enregistre des chansons générationnelles qui font sourire car renvoyant aux dingues et aux paumés que nous sommes. Forte identification, osmose reconduite. D’autant plus que l’artiste, en deux EP formant un véritable nouvel album, maîtrise de mieux en mieux cet alliage entre dance et grattes rebelles. Une œuvre condamnée à régner.

 

>> Site de la Pietà

À écouter en priorité : “J’aime pas les gens”, “Nous sommes las”.

JEAN THOORIS


Publié le