“La part du diable”

Auteur-compositeur-interprète québécois d’origine polonaise, Bernard Adamus vogue quelque part entre le blues, le jazz et le bluegrass. Son troisième album aux sonorités festives Sorel soviet so what est sorti cet automne. Avec des textes travaillés et une rapidité d’élocution qui est la marque de fabrique de l’artiste, “La part du diable” en est un extrait. Pour tourner les somptueuses images de ce clip, la réalisatrice Frédérique Bérubé a offert sa confiance, entre autres, à quatre camelots du groupe communautaire « L’itinéraire », qui a pour mission d’accompagner des personnes marginalisées, exclues du marché traditionnel du travail, ayant connu l’itinérance et la dépendance. Des costumes rétro et un décor de banquet aux apparats baroques ont fait le reste.

Une mélodie de velours, une mascarade somptueuse… Une merveille où les images prennent le relais de la musique avec éclat.

>> Site de Bernard Adamus

Publié le