Wide Open

Memphis Industries

Weaves, son album Wide Open sur Longueur d'OndesAprès la sortie en 2016 de son disque éponyme, le quatuor canadien emmené par la chanteuse Jasmyn Burke transforme l’essai sur onze nouveaux titres qui oscillent entre gros moments de lâcher prise rock (“Law panda”) et ballades FM plus lisses ( “#53”). S’il avait réussi à se démarquer par sa fougue un peu punk dans l’âme, aujourd’hui, il semble avoir mis un peu d’eau dans sa folie créatrice, calmant son jeu par à-coups (le lyrique “Wide open”), et aseptisant parfois son propos musical sur une poignée de titres victimes d’une prod un peu trop léchée et consensuelle (“La la”). Mais que l’on se rassure : il y a toujours de l’énergie dans ses riffs enlevés et ses refrains power-pop rappelant la puissance des Yeah Yeah Yeahs ou celle des Pixies. Du hip-hop sur “Scream”, avec le featuring vocal de Tanya Tagaq, aux progressions noise de “Puddle”, il y a encore de quoi se mettre sous la dent avec ce groupe capable d’excentricités propices à nous faire passer de belles soirées rock’n’roll.

 

>> Site de Weaves

À écouter en priorité : “Scream” , “Law Panda”, “Puddle”.

ÉMELINE MARCEAU

Publié le