“Lady sorrow”

Après plusieurs années sur les routes avec Scarecrow, c’est en solo que continue l’expérience blues du chanteur toulousain à la voix rauque. Une aventure qui se concrétise par la sortie en mars 2018 de son album Dead already, projet financé par le soutien d’une campagne de crowdfunding. Slim Paul a choisi de poser ses valises chargées d’influences afro-américaines dans une maison en friche pour dévoiler “Lady sorrow”, premier extrait de cet opus. Placer un contexte urbex, exploration urbaine pour les non-initiés, au cœur d’un clip live n’est pas dénué de sens. C’est même une évidence. Ces escapades, souvent clandestines, ambitionnent de considérer l’évolution de lieux, retrouver les fictions d’un espace déserté, partager des sensations avec poésie et pudeur et ainsi suspendre le cours ordinaire de la vie pour inviter à l’écoute, au regard. Une puissance émotionnelle, une fascination qui contraste fondamentalement avec la simplicité de la structure explorée : l’essence même du blues, retranscrite généreusement par Slim Paul.

>> Site de Slim Paul

Publié le