“Paris”


 

« Qui regarde au fond de Paris a le vertige. Rien de plus fantasque, rien de plus tragique, rien de plus superbe ». La Ville Lumière a depuis toujours inspiré la plume des troubadours, que ce soit celle de Renaud, Subway, NTM, Taxi Girl ou encore Jacques Dutronc. À chacun son dégoût, à chacun sa dévotion. À son tour, Teorem révèle son spleen de Paname sur un tempo électronique mêlé de hip-hop. Des textes percutants où l’argot fait bon ménage avec la poésie pour cette ode à celle qui inquiète autant qu’elle charme. Il traîne une saveur subversive au fil de cette illustration réalisée par Byzance et Paloma Pineda dans laquelle s’entrecroisent la gracieuse silhouette d’une femme source de vie et la platitude de Paris accompagnée de son lot de stéréotypes déshumanisés.

Une errance au cœur de la capitale qui dresse une ébauche plus factuelle de ses hauts lieux touristiques, mais où l’espoir reste permis, extraite de l’EP Terminus Montparnasse attendu dès janvier 2018 pour une vision encore plus globale de Lutèce.

 

>> Site de Teorem

Publié le