Brest baywatch

Beast / Adrenalinfixmusic

Le Mamooth, leur album Brest baywatch sur Longueur d'OndesVenu de Brest, ce quatuor partage, avec le pachyderme dont il emprunte le nom, une volonté de tout écraser sur son passage. Pourtant, résumer le groupe ainsi serait trop réducteur. Cet album, leur premier, compte son lot de guitares énergiques et de décibels bien envoyés dans la lignée des groupes punks des années 1970. Mais, histoire de s’amuser un peu, les quatre musiciens ajoutent un soupçon de dinguerie à leur musique, aboutissant à un croisement punk/psychédélique, évoquant parfois les Black Lips. Au fil des titres, tous relativement courts, autour de trois minutes, la formation trouve son équilibre : les batteries filent à fond la caisse, les aiguilles des vumètres flirtent dangereusement avec la zone rouge, bref, nous sommes en terrain connu. Avant que les musiciens n’arrangent leurs chansons de bruitages bizarres, venus d’on ne sait où, déstabilisant de prime abord, on réalise ensuite que c’est là que se trouve le sel de l’affaire.

>> Site du groupe

RÉGIS GAUDIN

À écouter en priorité : “So far, so good”, “Muscle woman”, “Wine (is old men’s milk)”, “Cocaine”.

 

Publié le